L’essai et la Vitamine C

Le Dr Michel Fontès et son équipe, ont montré, sur les modèles de souris transgéniques CMT1A, les effets de l’acide ascorbique (article dans Nature Médecine, 2004). Devant des résultats aussi impressionnants, on devait se demander si les résultats obtenus chez l’animal étaient transposables à l’homme, est-ce qu’on pouvait observer les mêmes effets chez les patients atteints de CMT1A  ?

Après avoir obtenu l’AMM (Autorisations de Mise sur le Marché) et mis en place un protocole, un essai clinique a été réalisé grâce au financement de l’AFM. Trois groupes de patients (180 patients), atteints de CMT1A ont participé à l’essai clinique.

Un groupe «  placebo  », un groupe à 1 gramme d’acide ascorbique  ; et enfin un groupe à 3 grammes d’acide ascorbique avec prise journalière sur une durée de 12 mois. L’essai est réparti sur 3 centres hospitaliers : Marseille, Paris et Lyon.

Année 1995 :
Une équipe de chercheurs belges découvre une mutation qui est la cause du CMT1A lié au chromosome 17.

Mars 1995 :
Le Professeur Michel Fontès fait part à CMT France de la mise au point d’un modèle animal ayant un phénotype (signes clinique) identique au CMT1A.

Mars 2001 :
Lors du congrès de CMT France à Marseille, le Professeur Michel Fontès annonce que ses souris ont réagi très favorablement à une molécule connue.

Mars 2003 :
Avis favorable du conseil scientifique de l’AFSSAPS.

Mars 2004 :
La revue "Nature Médecine" publie la découverte et les travaux de l’équipe du Professeur Fontès.

Juin 2005 :
L’AFM donne son accord pour financer un essai clinique pour les malades CMT1A.

Septembre 2005 :
Démarrage de l’essai clinique à Marseille, Paris et Lyon sur 180 malades CMT1A selon un protocole détaillé (3 groupes - 6 visites sur un an).

Novembre 2006 :
Démarrage d’un essai clinique sur la Vitamine C en Italie sur 220 malades (voir Protocole Italien).
La revue Newsletters "CoMenT - Winter 06" présente cet essai avec 220 malades CMT1A suivis pendant 2 ans dans 8 centres.

Novembre 2008 :
Fin de l’essai. Analyse des résultats.

Avril 2009 :
Conférence de presse à Marseille avec présentation des résultats.

On peut trouver sur Internet bon nombre de publications concernant l’étude du Professeur Michel Fontès.