Accueil du site > Autres actualités > La carte numérique pour les personnes à mobilité réduite

La carte numérique pour les personnes à mobilité réduite

Le jury de la Fondation Steria - Institut de France a choisi de soutenir le projet "Praticarte", réalisé par une équipe d’étudiants du pôle ATIS (Acquisitions et Traitement des Images et des Signaux) de l’école d’ingénieurs ESIEA (École Supérieure d’Informatique Électronique Automatique).

L’idée est de proposer un nouvel outil de mesure de la praticabilité des chaussées pour alimenter facilement une base de données géographiques spécifique à destination des personnes à mobilité réduite afin de leur permettre, comme pour les personnes valides, de définir le chemin le plus adapté entre deux points en prenant en compte les contraintes spécifiques de leur handicap.

Permettre aux personnes à mobilité réduite de s’intégrer dans la ville.

Si suivre un chemin tracé par un service d’information géographique à pied ou en voiture est d’une facilité reconnue, pouvoir profiter de cette technologie lorsque l’on a des contraintes physiques de déplacement est beaucoup moins aisé. En effet, les systèmes actuels ne fournissent que des données cadastrales mais n’intègrent pas des renseignements qui deviennent alors particulièrement importants comme la pente de la rue, le devers, la qualité et le type de revêtement de la chaussée ou les différents obstacles (permanents ou temporaires) qui empêcheraient le passage sur la chaussée pour un fauteuil roulant.

Le projet permettra donc d’établir une base de données dédiée afin que les utilisateurs puissent recevoir une cartographie spécifique avec un indice de praticabilité pour que leurs déplacements ne soient plus un parcours du combattant.

Cette information est tirée de la newsletter de la société PIMAS.