Réagissons !

La loi du 11 février 2005 impose de rendre accessible l’ensemble des lieux publics, des transports, ainsi que des logements avant 2015. Depuis cette date seulement 15 % des travaux ont été réalisés. Or selon la Banque Mondiale, le surcoût lors de la construction n’est que de 1%...

Ce que beaucoup craignaient est arrivé : les parlementaires (sénateurs et députés) viennent de voter une dérogation à cette loi. C’est évidemment inadmissible. C’est pourquoi, avant que cette dérogation ne soit présentée en seconde lecture, nous devons réagir.

Les associations vont interpeller les parlementaires. Chacun de nous a la possibilité d’apporter sa participation en signant la pétition soit sur le site de l’APF soit directement sur le site des bâtons dans les roues.